religion

Août 14
Publié par le   vu 1 512 fois dans religion
Review of: Tariq Ramadan
article par:
Patrick Emin

Reviewed by:
Rating:
5
On 14 août 2010
Last modified:22 janvier 2016

Summary:

Bon, soyons honnêtes. n’est pas le premier que l’on a du mal à comprendre. De la pensée floue à la pensée embrouillée, rares sont ceux qui ont exprimé clairement leur point de vue. Alors, on ne peut pas reprocher à Tariq de ne pas être clair. C’est son métier. Il est intellectuel.

Bon, soyons honnêtes. Tariq Ramadan n’est pas le premier intellectuel que l’on a du mal à comprendre. De la pensée floue à la pensée embrouillée, rares sont ceux qui ont exprimé clairement leur point de vue. Alors, on ne peut pas reprocher à Tariq Ramadan de ne pas être clair. C’est son métier. Il est intellectuel.

savant-fouOn peut par contre lui reprocher certaines autres choses. De se contredire par exemple. Ce qui est plus gênant en tant qu’intellectuel. D’adapter son discours à son auditoire, comme il aime à le dire. Autrement dit, de dire une chose et son contraire , pour plaire à tout le monde. Son opinion par exemple sur l’homosexualité est non seulement floue, ce qui n’est pas un problème en soi, mais totalement contradictoire. Il dit lui-même que les religions, dont l’, condamne l’homosexualité, et qu’en même temps, il faut respecter les êtres humains qui la pratiquent, tout en suivant la voie de l’. Si vous avez compris, vous êtes très fort.

Cela n’a bien sûr aucun sens, et ne rend pas le personnage très crédible. On ne sait toujours pas où Tariq Ramadan veut en venir, on ne sait qu’une chose, c’est qu’il est très loin d’y être arrivé en embrouillant tout le monde et en se contredisant en permanence. Alors qu’il y ait le flou artistique, le flou involontaire, certes, mais il y a aussi l’intention de flou. Tariq Ramadan est un intellectuel. Il n’est ni artiste ni maladroit. Cela ne suffit pas à lui prêter de mauvaises intentions, mais cela suffit à lui reprocher de ne pas les clarifier. Surtout lorsque l’on parle de sujets aussi polémiques que la , l’extrémisme, le dogme, la laïcité, le communautarisme. Ce ne sont pas des sujets que l’on peut traiter à la légère.

Le savant flou qu’il entretient ne plaide pas en sa faveur, c’est le moins qu’on puisse dire. Comme la chose dure depuis de nombreuses années, beaucoup commencent à s’impatienter, à lui demander des éclaircissements, et tout cela ne venant pas, commencent à lui fermer les portes des médias par principe de précaution. Tariq Ramadan n’est pas une victime, à part de lui-même.

Alors l’homosexualité, vous êtes pour ou contre, ou bien? Parce que « Je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire », ça fait léger comme argumentation…

 

Commentaires Facebook