religion

Fév 29
Publié par le   vu 1 039 fois dans religion

Le ministre de l’éducation, Xavier Darcos, avait déclaré fin février qu’ »un lycéen sur deux ne sait pas ce qu’est la ». Le ministère a, depuis, commandé une étude qui indique que 51 % des lycéens ne savent pas que ce terme signifie « catastrophe » en hébreu.

Il n’est pas plus utile ni plus important de savoir ce que signifie le mot « Shoah » que de savoir ce que signifie le mot « Samudaripen ». Il est par contre essentiel de savoir que les survivants de la Shoah occupent la terre des palestiniens et leur refuse le droit à un état qu’ils se sont eux, octroyés, tandis que les survivants de « » n’ont toujours ni état, ni considération, ni belles paroles de réconfort, que ni Monsieur Sarkozy ni personne d’autre n’a proposé d’honorer leur mémoire dans les écoles. Le devoir de mémoire, c’est bien, mais ni la mémoire sélective ni la mémoire seule ne nous prémunirons contre un renouvèlement des drames du passé. Il nous faut aussi ouvrir les yeux sur le présent et constater que les descendants des anciennes victimes sont devenus persécuteurs, ils n’ont donc pas plus appris que nos écoliers et sont donc mal placés pour leur donner des leçons.

 

Commentaires Facebook