religion

Mai 07
Publié par le   vu 1 001 fois dans religion

Vous avez sans doute entendu parler de cet ouvrage » Les Protocoles des Sages de « , mais l’avez vous lu? Peu de gens l’ont fait, si vous avez une heure devant vous, le voici en version intégrale . (source Wikisource)

Ca se lit très vite, c’est assez barbant, le style est mauvais, emphatique, pompeux, de nombreuses répétitions, des lieux communs, des généralités, des affirmations gratuites, souvent ridicules. En voulant démontrer un soit disant complot mondial, l’auteur en fait trop et n’est que rarement crédible.

Alors pourquoi lire ce célèbre « faux »? (qui n’a rien de faux soit dit en passant, il n’y a rien de plus réel que ce livre). Le fait que l’auteur a voulu le faire passer pour un ouvrage écrit par l’intelligentsia juive en fait tout au plus un ouvrage maladroit de fiction politique, l’énormité des « arguments » avancés n’avait évidemment aucune chance de faire apparaitre ce livre comme réellement écrit par des juifs, qui ne se seraient sans doute pas ridiculisés à ce point en faisant montre de si peu d’art littéraire et de force de conviction. De ce point de vue, les tentatives de faire passer cet ouvrage pour un texte dangereux est aussi risible que d’avoir voulu le faire passer pour un texte authentique. On arriverait presque à penser que ceux qui le brandissent comme une menace antisémite ne savent plus quoi inventer pour se poser en victimes. En lisant ce livre, on ne devient pas antisémite, on devient juste anti con, c’est pourquoi j’en conseille la lecture et m’étonne qu’il soit encore censuré en France! Un tel monument de propagande ratée se doit d’être connu.

Mais pourquoi vous infliger cette lecture littérairement pénible? Eh bien parce qu’il a été écrit en 1903, au début du siècle, et que son contenu est aussi spectaculairement passionnant et prophétique que sa forme est indigeste!

Il suffit de remplacer le mot « juif » par « capitaliste », le mot « modernisation » par « mondialisation » et vous avez une description hallucinante, pour l’époque, du monde dans lequel nous vivons actuellement, le fameux monde rêvé des juifs que voulait dénoncer l’auteur. On vous explique que la liberté est une chose merveilleuse puisqu’elle est limitée par les lois démocratiques et sert donc autant à libérer qu’à interdire, on lit entre les lignes « il est interdit d’interdire… ». C’est d’actualité n’est-ce pas? On vous explique ce que seront les marchés financiers mondialisés, comment quelques personnes peuvent détenir toute la presse francophone… comment faire élire un pantin à la Présidence de la République pour amuser le peuple pendant que les plus riches prennent aux pauvres pour donner aux pauvres (le RSA), ces mêmes pauvres les remerciant bien bas d’une aussi grande mansuétude… On vous explique aussi que la morale et les bons sentiments n’ont pas cours en politique, qu’être fort et armé est la meilleure garantie et qu’on peut d’autant plus se permettre d’apparaitre conciliant et gentil qu’on cache une arme derrière son dos. Que le vrai pouvoir c’est l’or et les armes. Que la vraie politique ne se joue pas à découvert… mais qu’elle consiste à préparer le terrain pour se découvrir au moment opportun. Tiens, notre Président n’a pas du lire l’ouvrage, lui qui s’est découvert trop tôt en nous offrant… ses mains vides! (« je ne peux pas prendre l’argent des caisses vides de l’Etat »).

Enfin me direz vous, rien de révolutionnaire? Eh bien si, en 1903, c’était très bien vu!

 

Commentaires Facebook