N'importe quoi

Juin 25
Publié par le   vu 1 350 fois dans N'importe quoi

Sous la pression de La Poste, qui a vu ces dernières années ses parts de marché baisser considérablement à cause de la concurrence déloyale des emails, le va promulguer une Loi interdisant les emails.

Les arguments de 60 millions de français en faveur de l’email n’ont donc pas fait le poids par rapport à la défense du historique de la vieille dame, anciennement PTT. En particulier, l’argument fallacieux selon lequel « il est plus simple d’envoyer un email que de trouver une enveloppe, un timbre, du papier, un stylo , de rédiger un courrier à la main sans faire de fautes, de poster le tout et d’attendre en espérant que La Poste ne soit pas en gréve que votre missive arrive à destination », n’a pas trouvé grâce aux yeux du Gouvernement pour qui les bénéfices d’une vieille tradition française donnant du travail à quelques milliers de personnes, favorisant le contact humain dans les files d’attente des bureaux de Poste, sont incomparablement supérieurs aux bénéfices d’une méthode certes moderne et efficace, mais « pas très française ».

Encouragé par ce premier succès, le Gouvernement pourrait décider d’interdire le partage des voitures particulières, cette honteuse pratique qui va à l’encontre de toutes nos traditions bien ancrées que sont le monopole de fait, l’immobilisme, l’intérêt des taxis avant celui des gens qu’ils sont censés servir, le plaisir des files d’attente à la sortie des gares et les pratiques anti-concurrentielles.

On le voit, un gouvernement qui prend enfin le taureau par les cornes et nous prépare un avenir radieux.

Commentaires Facebook