religion

Fév 22
Publié par le   vu 735 fois dans religion, société

Au moment où l’Etat d’ récompense une femme, Marianna Sloma, 86 ans, qui a reçu aujourd’hui à Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais) la distinction de «  parmi les Nations », pour avoir caché avec sa famille des enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, la presse rapporte les atrocités contre les civils palestiniens commises par les israéliens dans la guerre qu’ils ont récemment déclenchée à Gaza.

La mémoire des israéliens s’est donc arrêtée au moment où ils furent victimes et les multiples violations des droits de l’Homme dont ils se rendent coupables depuis cette époque sont donc soigneusement passées sous silence. Le journal Le Monde rapporte les atrocités commises par les israéliens, qui n’ont rien à envier à celles qu’avaient commises les nazis pendant la seconde guerre mondiale. Même haine, même racisme, même absence d’humanité.

L’état d’israel distribuant des récompenses de moralité, c’est comme la démocratie expliquée aux irakiens, à vomir.

 

Commentaires Facebook