société

Août 24
Publié par le   vu 706 fois dans société

Il paraît que le sort des ROMs expulsés de France est un scandale. Enfin, il paraît. Si l’on en croit Dominique de Villepin, le pape, et toute la clique des bien-pensants.

Ces gens-là ont une pensée très profonde mais des actes bien peu en rapport. Ils vous disent ce qu’il ne faut pas faire, mais jamais ce qu’il faut faire. Par exemple, ils disent que faire appliquer la loi qui impose aux personnes originaires de Roumanie et de Bulgarie d’avoir un contrat de travail dans des catégories professionnelles bien définies, c’est pas bien. Loi qu’ils viennent apparemment de découvrir, ou pire qu’ils méconnaissent.

Pétris d’humanité, ces gens là vous donnent des leçons de morale et vous parlent de charité chrétienne, au lieu de se l’appliquer à eux-mêmes, et d’accueillir ces pauvres gens dans leur jardin. Il est tout de même extraordinaire que l’on trouve beaucoup de défenseurs de ROMs là où ils ne sont pas, et très peu là où ils sont. Par exemple, dans les jardins du Vatican, on trouve beaucoup de défenseurs de ces pauvres gens. Plutôt que de morale ou de politique, la question des ROMs en situation illégale semble bien plutôt régie par des limites géographiques. Rien de nouveau sous le soleil. Pascal le disait déjà : en matière d’opinion morale, « vérité en deçà, erreur au-delà »

 

Commentaires Facebook