politique

Oct 19
Publié par le   vu 1 103 fois dans politique, société

Comme prévu par le futé Hollande, la collégienne reconduite à la frontière avec sa famille en situation irrégulière a refusé de revenir seule étudier en France. Evidemment.

Double objectif atteint avec brio par notre Président:

  1. dire que la Loi a été entièrement respectée dans cette affaire, car le rapport d’enquête dit bien que même les conditions d’éloignement de la collégienne ont respecté les directives
  2. dire que mettre ses enfants à l’école comme subterfuge pour se faire régulariser est une ficelle un peu grosse

Les bien-pensants qui ont vu ou feint de voir une injustice dans cette affaire en sont pour leurs frais et devront trouver d’autres victimes imaginaires pour exercer leur trop plein d’amour béat et leur inconséquence.

Le rapport d’enquête est très clair, aucune faute n’a été commise par les autorités, ce qui n’est pas le cas du père de famille…

Ce rapport est en effet très sévère avec le père de Leonarda. Il reprend à son compte les doutes du préfet du Doubs concernant sa « réelle volonté de s’intégrer à la société française ». Les inspecteurs ont aussi recueilli plusieurs témoignages selon lesquels, outre un cambriolage et des menaces répétées :

« M. Dibrani n’a jamais donné suite aux propositions d’embauche qui lui étaient faites, et il ne cachait pas attendre le versement des prestations familiales qui suivraient sa régularisation pour assurer un revenu à sa famille ;
“il n’a jamais présenté de permis de conduire alors qu’il se prétendait chauffeur de poids lourd” ;
“aux agents de l’Office français d’ et d’intégration, qui lui proposaient une aide au retour (8500 €, la première fois ; 10 000 € une deuxième), il a annoncé qu’il tuerait sa famille s’il était expulsé…

Ajoutons si cela ne suffisait pas que ce monsieur s’est exprimé à la télévision en affirmant sans broncher que mentir était la meilleure solution pour être régularisé… Ben voyons, comme voler est le meilleur moyen de gagner sa vie en ne travaillant pas, ce qui est également son cas…

Ajoutons que les documents officiels français qu’il a montré aux caméras de France2 étaient sales, pliés et déchirés. Je peux vous dire que j’ai eu à plusieurs reprises à faire des démarches similaires, et que les documents qui datent de 20 ans sont dans l’état où ils étaient à l’origine, sous protection plastique; ça s’appelle juste le respect pour votre pays d’accueil.

C’est bien cet énergumène, qui a menacé la France de représailles, dont les bien-pensants réclamaient le retour sur notre sol! Heureusement, il n’en sera rien, nous l’avons échappé belle.

Faut quand même pas nous prendre pour des cons.

Commentaires Facebook