religion

Jan 11
Publié par le   vu 892 fois dans religion

Il n’y a aucune limite en France à la liberté d’expression. Pas même le et surtout pas le car le c’est le début de l’auto .

Pour quelle raison devrait-on respecter ce qui n’est pas respectable? Pour quelle raison devrait-on respecter les religions alors que les religions ne nous respectent pas et insultent notre intelligence? Croyez vous que je me sente respecté lorsqu’on nous raconte des histoires à dormir debout à propos d’un magicien vivant dans le ciel, un magicien si puissant qu’il n’est même pas capable d’empêcher des terroristes de salir sa ? Un magicien si puissant que les églises s’écroulent sur ses fidèles? Dois-je vous rappeler la longue liste des horreurs que les religions ont apportées au Monde?

Avez vous une préférence? Les prêtres pédophiles? Les bûchers de l’inquisition? Le lavage de cerveau dans les écoles religieuses? Les coups de fouet aux blasphémateurs? Le traitement des femmes en Arabie Saoudite? L’emprisonnement des homosexuels en Egypte? La collusion des autorités religieuses avec le pouvoir? L’enrichissement des Eglises? Le procès de Galilée? Les mains coupées des voleurs? Le croisades chrétiennes? Les croisades musulmanes? La Saint Barthélémy? La négation des découvertes scientifiques? Le traitement des indigènes au Brésil? Le silence assourdissant des Papes sur l’esclavage des Noirs? Le silence assourdissant du Pape pendant la seconde guerre mondiale sur les camps de concentration?

L’ est un trait du caractère français qui garantit l’indépendance par rapport aux pouvoirs politiques et religieux, comme la soumission aux institutions religieuses déguisée en respect est un trait de caractère des théocraties et des pays qui ne se sont pas encore libérés de l’emprise des religions.

Nous nous sommes débarrassés à la Révolution Française du clergé et de son emprise sur les esprits et nous nous débarrasserons des criminels qui agissent au nom de l’Islam. Les trois derniers qui ont essayé ont été transformés en chair à saucisse.

Libre à vous de continuer à vivre en esclave. Les français, eux, ont choisi.

Respectueusement.

Commentaires Facebook